L’acupuncture

Explorez d'autres catégories

Récupérez un cours offert dès aujourd'hui

et gagnez jusqu’à 50 places au classement avec notre pack de révision.

29€ OFFERT
Désinscription en 1 clic.

Ces articles pourraient vous intéresser

 

Dr. Brice Payet

L’Acupuncture

L’acupuncture fait partie des méthodes de soins venues de la médecine chinoise les plus populaires, et cela grâce à ces multiples bienfaits à caractère thérapeutiques. La médecine traditionnelle chinoise regorge de méthodes thérapeutiques assez particulières si on les compare à la médecine telle qu’on la connait aujourd’hui. Ceci ne leur retire pas leur efficacité, bien au contraire, leurs champs d’action sont bien plus élargis que des soins médicaux dits classiques.

C’est notamment le cas de la thérapie par acupuncture qui aura traversé les millénaires en allongeant à travers les générations le répertoire de ses domaines d’application. Et se demander« qu’est-ce que l’acupuncture peut soigner ? » est normal, vu de qu’il s’agira de découvrir les domaines d’application de l’acupuncture en tant que thérapie dans la suite de l’article.

L’acupuncture : qu’est-ce exactement ?

Inscrit par l’UNESCO au « patrimoine immatériel de l’humanité » depuis 2010, la définition de l’acupuncture que donne l’instance internationale se veut assez représentative de sa fonction intrinsèque. La méthode de soin de la médecine traditionnelle chinoise aura réussi à conquérir le monde de par son efficacité à travers des centaines de générations.

Originaire de Chine, cette méthode thérapeutique s’est répandue de l’Empire du Milieu en occident en passant par l’Afrique et les Amériques. Le précepte de soin tiré de la philosophie ancestrale taoïste date de près de 6 000 ans. Elle doit notamment en grande partie sa longévité au nombre assez impressionnant de personnes qui ont attesté de ses effets bénéfiques sur le corps.

La thérapie d’acupuncture est une méthode de soin issue de la médecine traditionnelle chinoise plus précisément de la philosophie ancestrale du Tao. Elle vise à soigner les problèmes de santé en s’attaquant directement à la gestion de la circulation énergétique du corps. En effet, dans la conception ancestrale de l’art taoïste, les problèmes de santé sont intimement liés aux énergies et à leurs variations.

C’est un art thérapeutique ce qui inclut que les thérapeutes pratiquants ont suivi une formation de façon à maîtrise les préceptes de l’art et l’adapter à sa personne. Trouver des médecins en acupuncture qui pratiquent cet art de la même façon peut être assez difficile.

Différentes techniques sont utilisées en acupuncture même si vous aurez généralement à faire des aiguilles qu’on viendra insérer dans vos points d’énergie. L’objectif est d’agir sur les méridiens et les organes responsables restent néanmoins le même.

Cette médecine individuelle peut être à la fois un traitement alternatif pour certaines maladies ou un traitement complémentaire.

En quoi consiste la thérapie par l’acupuncture

Pour la médecine traditionnelle chinoise, la circulation énergétique est la clé du fonctionnement du métabolisme humain. Il faut s’intéresser à l’art taoïste traditionnel pour mieux cerner les contours d’une des méthodes de guérison qui en est issue.

Le nom original de l’acupuncture est zhenjui qui signifie l’art des aiguilles de métal et de la moxibustion. Le zhenjui tire son fondement du taoïsme, qui comme les taoïstes le définissent eux-mêmes est une manière à part entière de vivre. Le Taoïsme se trouve de ce fait être la base de l’étude des flux énergétiques de la médecine chinoise et plus contextuellement du zhenjui (acupuncture).

Le Tao a pour but d’aider l’homme à vivre en accord avec le monde tout autour de lui dans lequel il est baigné. Les problèmes de santé proviennent dès lors que le corps et ses énergies internes ne sont plus en phase avec les énergies du monde qui l’entoure. Le Tao souligne la notion d’équilibre qui est nécessaire à toute chose dans l’univers. Les maladies sont des formes de signaux d’alerte sur le tableau de bord de la vie que vous gagnerez à interpréter le plus rapidement possible.

Si les énergies du corps n’arrivent pas à rester en harmonie avec l’environnement dans lequel il poursuit, le qi sera perturbé. L’objectif de l’acupuncture est en quelque sorte de resynchroniser les circulations des énergies dans le corps avec celles de l’environnement de la personne. Ceci reste dans l’idée de conception traditionnelle du zhenjui.

En effet, le rôle fondamental d’acupuncture chinoise est de guider les patients sur la voie de l’équilibre et plus familièrement celui du juste milieu.

L’acupuncture dans la pratique : ses bienfaits et ses différentes applications

L’acupuncture est très polyvalente dans les types de problèmes auxquels elle apporte une solution. Que ce soit des problèmes de santé, des problèmes d’ordre émotionnel ou encore des problèmes psychologiques, l’acupuncture y apporte une solution.

L’acupuncture nécessite cependant parfois l’assistance de formes plus modernes de traitement pour résoudre certains problèmes de santé. C’est le cas du traitement du cancer à titre d’exemple.

L’acupuncture contre les pathologies et les lésions physiques

Elle est assez sollicitée en traitement palliatif contre des pathologies et lésions plus sévères comme les cancers ou les fractures. La thérapie par acupuncture est par ailleurs plus complète quand les pathologies se trouvent être des dysfonctionnements des organes. L’utilisation des aiguilles apporte des résultats satisfaisants, voire prodigieux.

Dans le cas d’allergies, des maladies de peau, de douleurs articulaires et des problèmes de foie par exemple, l’acupuncture a un taux de réussite proche du sans faute. Ceci est également le cas dans une situation de blessures physiques graves. Après les opérations, l’acupuncture accélère le processus de récupération en réalignant les énergies dans cette direction.

La méthode est notamment utilisée par les sportifs professionnels et les personnes en rééducation après un accident. C’est la méthode qui est utilisée également pour les patients en chimiothérapie. Si on se réfère aux données scientifiques, à ce jour, l’acupuncture en traitement alternatif du cancer n’est pas envisageable.

Toutefois en complément d’un traitement médical, comme avec les organes lésés, elle augmente les chances de rétablissement prompt et permet d’annihiler les effets secondaires des traitements.

Une fois les séances achevées, le patient doit également observer un mode de vie plus en adéquation avec l’équilibre des énergies.

L’acupuncture contre les problèmes de fertilité et de dysfonctionnement érectile

Les variations discordantes d’énergies entre le corps et l’esprit sont à l’origine de multiples maux internes parfois insoupçonnés. L’acupuncture dans sa méthodologie de soins, essaie de travailler sur ces causes profondes pour rétablir un fonctionnement normal des organes. C’est notamment le cas dans les cas d’infertilité et de dysfonctionnement érectile.

L’acupuncture contre les problèmes d’érection s’occupe du côté psychologique dans une optique de rétablir l’équilibre émotionnel du patient. Car s’il est vrai que les problèmes d’érection sont un problème assez récurent, la cause est très généralement liée à l’état émotionnel du patient.

La thérapie par acupuncture effet au bout de combien de temps pour ces cas ? La durée du traitement est définie par la profondeur du mal et les caractéristiques personnelles du patient après observation du médecin acupuncteur.

Dans le cas de problème de fertilité, c’est exactement le même concept en théorie que celui du dysfonctionnement érectile. Ici, il faut préciser tout de même que l’acupuncture entre en jeu une fois le diagnostic médical ne trouvant aucune anomalie génétique ou organique.

L’acupuncture contre le stress

Son efficacité contre les problèmes émotionnels est plutôt avérée. Le stress est vu par la médecine chinoise et le Taoïsme comme un nœud dans la circulation des énergies qui donne lieu à des symptômes comme l’insomnie, l’anxiété et l’irritabilité.

Pour arriver choisir le traitement adéquat à appliquer, le thérapeute va essayer de déterminer la source avec une série de questions sur les habitudes du quotidien du patient. Qui dit stress, dit environnement nocif ou hygiène de vie en inadéquation avec les énergies qui gravitent dans le milieu de vie du patient. Il faudra analyser les sentiments qui entrent en jeu, et dans le cas échéant, on a souvent à faire à de la colère, de l’angoisse, de la peur ou du chagrin.

Pour ce qu’il en est du traitement dans la pratique, celui-ci est fonction du patient, de son âge, des causes de son stress. De ce fait, il n’existe pas de traitement type pour le stress et le thérapeute aura en fonction de ses observations et de son bilan dressé un plan d’action optimal.

L’acupuncture contre le tabagisme

Arrêter de fumer peut être assez difficile, et ce parfois même quand la détermination est présente. En accompagnement à une réelle détermination chez le patient d’arrêter de fumer, l’acupuncture peut en effet faire des miracles. Plusieurs personnes ont attribué le mérite de leur rupture avec le tabagisme à l’acupuncture.

Même si les résultats ont tout l’air de démontrer le contraire, l’efficacité de l’acupuncture n’a pas encore été scientifiquement prouvée. On peut dire que de nombreux anciens fumeurs passés par la thérapie par acupuncture attestent de l’efficacité de la méthode de soin chinoise.

Pour résumer, il va falloir que le patient y mette réellement du sien pour accroitre les chances de le débarrasser des envies de tabac. L’acupuncture agira en fonction de l’hygiène de vie que le patient adoptera entre les séances jusqu’à l’affranchissement définitif.

L’acupuncture pendant la grossesse

Certaines grossesses s’accompagnent de complications inexplicables qui sont parfois intimement liées à des formes d’embouteillages énergétiques. L’acupuncture pendant la grossesse permet de rétablir des conditions propices à l’accouchement en rééquilibrant les circuits énergétiques dans le corps.

Elle permet également de soulager les douleurs physiques grâce aux aiguilles implantées dans le corps.

L’acupuncture contre les problèmes de poids

Parmi les différentes applications de l’acupuncture et ses bienfaits, l’acupuncture pour perdre fait partie des traitements les plus demandés. Certains s’y trompent sûrement, mais l’acupuncture n’est pas un remède miracle pour perdre du poids. La thérapie manuelle et acupuncture n’a pas d’effet amincissant et elle n’est non plus la plus recommandée pour des dysmétabolismes.

Comment agit l’acupuncture sur la perte de poids ? La thérapie par acupuncture incite les cellules et les organes du corps à diminuer leur taux de rétention de graisse ce qui favorise la perte de poids couplé à un régime de vie plus sain.

Déroulement de séances de thérapie d’acupuncture

Les séances débutent habituellement par un ensemble de questions pour permettre aux thérapeutes d’adapter le traitement aux patients. Les questions posées visent à déterminer très exactement la source du problème.

Les médecins en acupuncture ou thérapeutes essaient par-là de déterminer le profil énergétique, l’environnement du patient et l’ensemble des problèmes de santé déjà médicalement diagnostiqués. Pour être plus précis, le patient devra répondre à un questionnaire assez spécifique sur sa santé de façon générale, ses habitudes alimentaires et son rythme de sommeil.

Ensuite, les thérapeutes passent au diagnostic énergétique en fonction des éléments de réponse. Avant d’y arriver, les thérapeutes procèdent à une observation corporelle du patient. Ils passent au crible tout le corps en s’arrêtant sur la langue, les yeux, la coloration de la peau et la température du corps. Ils ajoutent à ça un examen de pouls chinois, élément essentiel pour obtenir un bilan énergétique plus complet.

Le diagnostic énergétique se repose sur les 8 principes ou « 8 temps » dans la vision taoïste de la circulation des flux énergétiques désignant : Yin et Yang ; Surface et Intérieur ; Plénitude et Vide ; Chaud et Froid. Une fois le diagnostic établi, la thérapie par acupuncture passe à la pose des aiguilles pour achever avec le diagnostic.

Les aiguilles sont utilisées en fonction du but recherché. Cherchez-vous la tonification ou la dispersion ? Dans le cas de la tonification, on dépose l’aiguille sur un point d’acupuncture pour remplir le méridien. Si le but est dispersion, l’aiguille va être déposée pour ouvrir le méridien et augmenter la circulation du qi.

Les poses d’aiguilles durent généralement entre 20 et 45 minutes selon l’âge du patient, les conditions climatiques et le but de la pose des aiguilles.

D’autres méthodes de thérapie d’acupuncture peuvent être employées pour stimuler les points d’acupuncture. On peut citer entre et autres : les massages à pression avec massage tuina et le shiatsu ; les ventouses chauffantes ; la chaleur avec les lampes wei qi ; la lumière avec la chromothérapie.

Les séances se déroulent habituellement en position allongée pendant une trentaine de minutes. Le nombre de séances est déterminé par l’âge et le problème de santé du patient et l’écart entre celles-ci varient entre 15 jours à 3 semaines.

Pour ce qui est de la fréquence des séances, elle est principalement du mal à traiter chez le patient. Plus celui-ci est profond, plus vous devrez compter de séances. À titre d’exemple pour arrêter de fumer, il faudra partir 3 à 5 séances. Si les thérapeutes ont affaire à une dépression sévère, les séances peuvent s’étaler sur des années si besoin.

Il est important de noter que la pratique de l’acupuncture en occident n’est pas exactement similaire à l’acupuncture chinoise. Là où la seconde se concentre sur les flux d’énergie, la première aborde le sujet du corps humain avec beaucoup plus de pragmatisme scientifique. La pratique occidentale se focalise sur le système nerveux, immunitaire et endocrinien, et les définit comme des points de circuits de douleurs.

Il faut ajouter à ça que même dans la pratique, certains us diffèrent. Les médecins praticiens de l’art de l’acupuncture à l’occidentale utilisent habituellement moins d’aiguilles que dans la pratique traditionnelle. Ces aiguilles sont également laissées moins de temps dans le corps.

Cette article vous à plu ? N'hésitez pas à le partager !

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email