Le Business Plan

Le business plan est un document très important pour les investisseurs qu’il s’agisse de personnes physique ou morale voulant investir dans une entreprise quelconque ou qu’il s’agisse du porteur du projet lui-même. C’est une boussole qui permet de guider les différentes parties prenantes à un projet, car il matérialise en réalité une vision simple et claire de celui-ci. Sa réalisation est donc quelque chose qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère, car c’est une opération complexe qui n’est par conséquent pas à la portée de tous. En effet, rédiger un business plan en bonne et due forme nécessite un minimum de connaissances, il ne faudrait donc pas hésiter à faire appel à un professionnel pour réaliser cette tâche. Nous allons vous aider en vous donnant quelques pistes de solution et ainsi vous guider pour vous permettre de réaliser un business plan de qualité et fidèle à votre projet.

Définition et caractéristiques

Un business plan peut être défini de manière globale comme un document dans lequel est clairement expliqué un plan d’affaires complet et exhaustif synthétisant par la même occasion toutes les étapes ainsi que les éléments inhérents à un projet quelconque (création d’entreprise, reprise d’entreprise, etc.). Encore appelé plan d’affaire ou business model, il explique en détail l’idée, la démarche à suivre et les moyens à mettre en place pour concrétiser un projet.

Ce document indispensable est caractérisé par une méthodologie très précise qui va ainsi permettre de mettre en avant une idée de projet tout expliquant dans les détails les éléments qui la compose. En effet, la rédaction du business plan suit un canevas bien déterminé meublé d’étapes bien précises qui doivent suivre un enchainement cohérent afin de présenter clairement l’idée et de montrer la pertinence du projet. Il s’agit donc d’un document complexe donc la rédaction demande un minimum de connaissance en la matière.

Intérêt du business plan

Le business plan est un document qui représente une formalité indispensable dans le monde de l’entrepreneuriat, de l’investissement et même de la gestion de projet et d’entreprise. Il est donc d’une importance capitale que l’on peut mesurer à plusieurs niveaux :

-    Présenter un projet : le rôle premier de ce document est de présenter de manière certes exhaustive, mais assez claire l’idée de projet. Il permet au créateur d’entreprise ou aux investisseurs potentiels d’avoir une vue d’ensemble du projet ce qui lui donne la possibilité de très rapidement évaluer les atouts et les défauts de la stratégie présentée. 

-    Séduire et convaincre les partenaires internes : le mot séduire ici n’a rien à voir avec le marketing que nous connaissons, il s’agit plutôt d’attirer les partenaires par la pertinence du projet présenté. Les potentiels employés, associés et éventuels mandataires doivent être conquis par le projet afin de s’y impliquer de manière très sérieuse. Il doit donc leur donner envie de prendre le risque en toute connaissance de cause.

-    Trouver des financements : il est indispensable de mettre en avant le potentiel financier d’un projet si tant est que vous souhaitiez obtenir des financements. Qu’il s’agisse des banques ou des investisseurs pour lever de fonds il est indispensable de présenter un business plan. C’est la pièce maitresse de votre argumentaire, aucun investisseur ne vous accordera de l’importance s’il ne trouve pas d’arguments solides et fiables dans votre plan d’affaires.

Fonctionnement du business plan 

Bien que ce document soit assez complexe à réaliser, son fonctionnement reste assez simple. En effet, il agit à la fois comme un porte-étendard et comme une boussole vous allez comprendre pourquoi. Premièrement, il est un support sur lequel vous exprimez une idée tout en expliquant clairement votre projet (nature, style, objectif, etc.). Ensuite, il vous permet de promouvoir et véhiculer votre vision à travers le projet. Votre style managérial ainsi que votre stratégie commerciale suivront ainsi une logique et une cohérente compte tenu des recommandations de votre business model.  

Le business plan fonctionne également comme une boussole, car il vous servira de guide pour atteindre votre objectif de même qu’il servira de guide à vos différents partenaires (internes et externes) pour comprendre là où vous allez. Vous allez pouvoir vous y référer chaque fois que nécessaire, afin d’être sûr de mener des actions en parfaite adéquation avec votre vision et les objectifs du projet. Vous évoluerez donc vers votre objectif en suivant étape par étape votre business model.

Destinataires du business plan

Compte tenu de l’importance d’un tel document, il va de soi qu’il soit destiné à un minimum de personne physique ou morale. En effet, il est nécessaire que le business plan n’ait pas un document optionnel, il est indispensable pour le porteur de projet que vous êtes, mais aussi pour vos partenaires.

Le premier destinataire du business model, c’est vous-même et oui vous-même, c’est le reflet de l’idée d’entreprise que vous souhaitez transformer en projet réalisable. Il est donc important que vous puissiez vous-même peser la faisabilité de la chose.Avoir un projet peut parfois vous pousser à être subjectif,mais en réalisant un business plan vous devenez objectif.

Le second destinataire, ce sont vos partenaires internes, il s’agit de vos associés et/ou de vos collègues de travail. Comme nous l’avons expliqué plus haut, ce document agit comme une boussole ce qui est essentiel pour garder le cap et impliquer de manière objective et cohérente vos différents partenaires internes pour le bien du projet. 

Enfin, il est destiné à vos partenaires externes, ces personnes physiques et morales qui peuvent vous accompagner financièrement dans la concrétisation du projet. Pour engager leurs finances dans votre projet en toute connaissance de cause, ils doivent avoir certaines garanties et seul votre business plan pourrait le leur apporter.
Procédé pour réaliser un business plan

La rédaction du business modèle est une tâche ardue, car ce document doit comprendre de nombreux points essentiels pour la présentation de votre projet, il doit donc comprendre :

•    La présentation du projet : en quelques lignes de manière claire et sans entrer dans les détails, vous devez faire une synthèse de votre projet d’entreprise. L’objectif ici est d’exposer de manière intelligente votre idée afin que les potentiels partenaires aient rapidement une idée et jugent de l’intérêt du projet. Vous devez par conséquent être accrocheur tout en restant réaliste et convaincant.

•    L’identité de l’entreprise : dans cette étape, vous devez présenter sous quel statut juridique l’entreprise verra le jour, vous allez également présenter son siège social, sa composition, son lieu de production, etc. Toutes les informations relatives à l’entreprise doivent être mentionnées.

•    L’objet de l’entreprise : ici, vous devez présenter les biens et services offerts par l’entreprise, la manière donc elles seront produites ainsi que les compétences permettant d’assurer la qualité des services ou des produits proposés

    La stratégie commerciale : il s’agit ici du modèle économique qui sera appliqué à votre entreprise ; relation client, techniques de prospection des clients potentiels, la stratégie marketing doit être clairement expliquée indiquant ainsi le client cible

•    L’analyse du marché : là, vous devez montrer le potentiel de votre projet en présentant l’état du marché (forte concurrence ou non), en montrant les facteurs clés de la concurrence et présentant la stratégie adoptée pour les contrer 

•    Le plan financier : dans cette partie, il faut présenter les besoins financiers de l’entreprise pour sa création ou son démarrage ainsi que les ressources qu’elle possède déjà

•    Le plan de trésorerie : il va permettre de présenter les flux de trésorerie attendus, vos projections doivent être réalistes et justifier

•    Le bilan prévisionnel : à ce niveau, il faut démontrer la viabilité du projet en indiquant ainsi le seuil de rentabilité attendu. C’est l’étape préférée des banquiers.

La réalisation de votre business plan doit suivre une logique cohérente que nous avons divisée en six étapes, chaque partie étant étayée par des arguments économiques réalistes.

Présentation du projet

C’est l’étape la plus simple de votre plan d’affaires, le but ici c’est de pouvoir présenter avec clarté et réalisme l’opportunité que vous comptez saisir pour générer des bénéfices. Il faut donc juste présenter de manière succincte votre idée de projet, la démarche est assez simple. Il faut donc présenter ce qui motive votre choix et définir brièvement votre offre commerciale. 

Le choix des mots est donc très important, car c’est une introduction, c’est également là que peut se jouer la survie ou non de votre idée auprès de vos partenaires. Vous devez donc réussir en quelques phrases à convaincre votre vis-à-vis de pertinence de votre idée,mais surtout du potentiel financier que votre projet représente pour lui. Il doit pouvoir se projeter en tout état de cause et être convaincu de la viabilité du projet.

L’étude de marché

Comme son nom l’indique, il s’agit d’une analyse minutieuse des différentes composantes d’un marché afin de pouvoir juger de la faisabilité ou non d’un projet. Ici, vous allez procéder à une analyse globale du secteur d’activité qui va être le vôtre, histoire d’identifier tous les facteurs qui l’influencent. Vous allez donc déterminer l’évolution du secteur afin de comprendre le fonctionnement du marché.

Votre étude doit présenter de manière claire et en toute honnêteté les facteurs importants qui influencent le marché afin d’identifier les cycles d’évolution de celui-ci. Ainsi vous étudierez :

-    Votre clientèle ; quel potentiel représente-t-elle, quelles sont leurs habitudes de consommation et quelles sont leurs attentes ?

-    La concurrence ; qui sont-ils ? Quels sont leurs champs d’action et comment fonctionnent-ils ?

-    L’offre ; la qualité et la quantité ;

-    Les fournisseurs et prescripteurs, etc.

Le bilan 

Il s’agit ici de faire un petit compte rendu de la situation histoire de faire le point. Vous allez ainsi présenter de manière claire et en toute honnêteté les atouts de votre projet. Il faut montrer vos forces, les points sur lesquelles vous vous appuierez pour progresser et vous faire de la place dans ce secteur. 

Vous allez aussi présenter toujours de manière claire et très honnête vos faiblesses. L’objectif c’est de présenter l’opportunité que vous représentez, mais aussi les menaces auxquels vous serez soumis. Les investisseurs pourront mieux juger votre potentiel et ainsi peser de manière pertinente le risque que vous représentez.

La stratégie commerciale

En vous basant sur l’étude de marché que vous avez réalisée, vous allez mettre en place une stratégie cohérente pour vous faire votre place. Il sera donc question de mettre en plan d’action en vous basant sur votre cible (clients). Ainsi vous définirez :

•    Le positionnement à adopter (entrée de gamme, haut de gamme, etc.) ;

•    Les avantages concurrentiels sur lesquels vous allez vous appuyer ;

•    Votre stratégie de communication ;

•    Votre stratégie de distribution ;

•    Votre stratégie de prix ;

•    Votre offre commerciale.

Cette étape montre une fois de plus la pertinence de votre projet.

Les moyens utilisés

En fonction du plan d’action que vous allez mettre en place, vous pourrez définir avec précision les moyens dont vous avez besoin pour être opérationnel. Vous allez donc faire une liste complète de vos besoins :

-    Moyens humains ;

-    Moyens matériels ;

-    Moyens financiers ;

Tout ce qui est indispensable à la réalisation de votre plan d’action doit être mentionné et budgétisé afin que vous ayez une idée claire des besoins.

Les prévisions financières

Il est certes clair que toutes les étapes du business plan sont importantes, mais pour cette étape, il convient de dire qu’elle est essentielle. Une fois que vous avez montré le coût de votre projet, il est indispensable de réaliser une évaluation plus que réaliste du chiffre d’affaires prévisionnel. C’est extrêmement important pour vos partenaires de savoir à quoi s’entendre une fois l’investissement réaliser. Cette étape permet ainsi d’évaluer votre chiffre d’affaires ainsi que les dépenses engendrées par votre activité. 

Cette prévision doit être annuelle, mais étalée sur une période de trois ans minimum, cela montre la fiabilité du projet et la perspective d’un avenir prospère sur le court terme au moins. Elle devra également répondre aux préoccupations importantes comme celle de savoir le chiffre d’affaires minimum à réaliser pour être rentables et ainsi monter si cette prévision est réaliste et par quel moyen elle pourrait être atteinte. 

Le compte de trésorerie quant à lui établira vos dépenses sur une période un an ou de 18 mois, révélant ainsi le besoin en trésorerie au démarrage ainsi que celui en fonds de roulement. Vous devez compléter votre analyse d’autres éléments bien que secondaire, mais non négligeable comme le calcul du taux de marge, des coûts de revient ainsi que le tableau de l’emprunt et des amortissements. Le statut juridique de l’entreprise pourra constituer la dernière étape.