Créer une entreprise de commerce en ligne. (Dropshipping)

L’e-commerce est en plein essor de nos jours grâce aux multiples entreprises qui peuvent désormais être créées depuis chez soi. Le numérique a ceci d’intéressant qu’il permet de faire de grandes choses tout en mobilisant de petits fonds. Pour ouvrir une entreprise d’e-commerce, il faut cependant posséder certaines compétences diverses et variées dans ce domaine. Parlant de compétences, il s’agit entre autres de la logistique, de la communication, de la gestion des clients et du statut juridique. Toutes ses choses concourent à acquérir une certaine crédibilité auprès des acheteurs, mais permettent aussi d’attirer un certain nombre de clients pour écouler les produits. Alors si vous n’avez aucune idée sur la création d’une entreprise en ligne, cet article est ce qu’il vous faut.

Se poser les bonnes questions

Cette première étape se passe avant la création de l’entreprise. En effet, ouvrir une entreprise d’e-commerce en ligne est une excellente opportunité. La demande est de plus en plus croissante et les Français qui préfèrent acheter en ligne au lieu de se déplacer vers un magasin physique. Cela devient une habitude de consommation qui a relativement augmenté au cours des années. Alors, avant la création de votre entreprise e-commerce en ligne, nous vous conseillons de bien réfléchir sur ces trois éléments afin de déterminer le bien-fondé du projet :

•    Avez-vous la motivation nécessaire pour vous lancer dans l’e-commerce ?

•   Êtes-vous suffisamment apte à assurer la gestion d’une entreprise d’e-commerce ?

•  Vous pourrez gérer votre entreprise en même temps que votre vie personnelle ?

Donc avant la création de votre entreprise en ligne, vous devez vous assurer que votre idée est bien la bonne afin de la conduire à merveille jusqu’à sa maturation. Vous devez vous demander également quelles sont vos motivations. Surtout, vous ne devez pas vous lancer par effet de mode. Vous devez avoir une réelle réflexion stratégique pour pouvoir vous démarquer de la concurrence. Voilà pourquoi vous devez vous poser toutes ces questions avant de vous lancer dans cette entreprise et sur le bien-fondé de votre projet :

•    Avez-vous la motivation nécessaire pour vous lancer dans l’e-commerce ?

•   Êtes-vous suffisamment apte à assurer la gestion d’une entreprise d’e-commerce ?

•  Vous pourrez gérer votre entreprise en même temps que votre vie personnelle ?

Donc avant la création de votre entreprise en ligne, vous devez vous assurer que votre idée est bien la bonne afin de la conduire à merveille jusqu’à sa maturation.Vous devez vous demander également quelles sont vos motivations. Surtout, vous ne devez pas vous lancer par effet de mode. Vous devez avoir une réelle réflexion stratégique pour pouvoir vous démarquer de la concurrence. Voilà pourquoi vous devez vous poser toutes ces questions avant de vous lancer dans cette entreprise et sur le bien-fondé de votre projet.

L’élaboration du concept 

Ce que vous devez savoir c’est que vous ne serez pas la seule entreprise à proposer des services de vente en ligne. Donc, mettez-vous à la place de vos clients en vous demandant pour quelle raison ils viendront acheter chez vous et pas chez d’autres.Basez votre concept sur ces quatre points :

•    Vos produits doivent être plus visibles que ceux de vos concurrents ;

•   Les produits que vous proposez doivent être de meilleure qualité et doivent être difficiles à trouver ailleurs ;

•    Vous devez proposer des offres tarifaires très intéressantes ;

•    Vos produits doivent être livrés rapidement ;

•    Vos produits doivent être sécurisants.

Une fois tous ses points respectés, vous pourrez vous différencier de la concurrence. Laissez libre cours à votre imagination et vos envies. L’essentiel sera de proposer à vos clients un concept original et unique dans son genre afin de vous démarquer.

La réalisation d’une étude de marché

La réalisation d’une étude de marché est une étape incontournable par laquelle il faut passer avant d’ouvrir une entreprise. Pour les entreprises en ligne,c’est un peu plus facile, car elles ont la chance d’avoir une zone de chalandise nationale, voire internationale, contrairement aux entreprises physiques. Une étude de marché doit être faite sur une longue période. Prenez surtout tout votre temps pour le faire, car rien ne presse.
Étudier un marché nécessite de se renseigner sur la densité de la concurrence et la place qu’elle y qu’occupe. Vous vous devez de réaliser un plan sans faille qui permettra d’attirer des clients sous un autre angle d’attaque que les concurrents.
En effet, de la même façon qu’une entreprise physique n’est visible que par les gens qui passent devant, une entreprise en ligne est également visible que par des gens qui effectuent des recherches Google. C’est pourquoi votre étude doit porter sur deux aspects notamment.

L’étude macroéconomique de l’environnement

Cette étude consiste à se renseigner sur vos concurrents, vos fournisseurs et sur le marché global des entreprises e-commerce existantes et faisant dans le même domaine d’activité que vous. Cela vous permettra de savoir sur quoi vous positionner afin d’apparaitre plus rapidement dans les moteurs de recherche, chez les fournisseurs ou les prestataires avec qui vous aurez à travailler.

L’étude sur le terrain

Cette étude est faite sur le terrain. Ici, le terrain classique d’une future entreprise e-commerce est le web. Donc, vous devez tout faire pour comprendre les habitudes de consommation de vos futurs clients dans ce domaine. Vous devrez également connaitre leurs besoins et leurs préférences.
Cela va vous permettre d’adapter les offres et services de votre entreprise en fonction des attentes de vos clients. Vous devez également élaborer un questionnaire afin de collecter des informations auprès de vos futurs clients. Ces questions doivent porter sur :
•    Leurs profils, c’est-à-dire leur âge et leurs activités professionnelles ;
•   Leurs habitudes de consommation comme les horaires, le budget, les besoins,les supports, etc. ;
•    Leur niveau de satisfaction.

Le choix du nom de votre entreprise

 Pendant la création d’une entreprise de votre entreprise e-commerce en ligne, vous devez choisir de lui donner un nom unique, percutant qui sera facile à retenir par vos futurs clients. Donc, faites preuve d’originalité lorsque vous adopterez ce nom et soignez également son format d’écriture.
Il faudra également certifier de la disponibilité de ce nom, car qui dit nom d’une entreprise créée en ligne, dit hébergement. Un bon hébergement va assurer une bonne performance de votre entreprise d’e-commerce et une fiabilité d’utilisation.

La rédaction de votre business plan

Le business plan est un document incontournable lors de la création d’une entreprise en ligne. Grâce à lui, vous pourrez effectuer une étude précise de votre projet. Vous pourrez vous projeter et avoir une projection financière sur le potentiel de votre projet. Il sera également indispensable pour réaliser un prêt auprès de votre banque afin de vous lancer dans cette aventure. Pour une entreprise de e-commerce, mettez un point sur la communication pour convaincre votre banque pour l’obtention d’un prêt (pour ceux voulant effectuer un prêt). 

Ceci vous permettra de leur prouver votre capacité à parfaitement vous démarquer de la concurrence. Lors de la rédaction de votre business plan, vous devez convaincre vos investisseurs (pour ceux qui en auront besoin pour se lancer) et susciter leur confiance. Démontrez à travers votre écriture, votre capacité à mener parfaitement cette entreprise vers un succès total. Démontrez également les moyens que vous aurez à prendre afin d’y parvenir.

Le choix du statut juridique

Le choix du statut juridique d’une entreprise d’e-commerce est généralement tourné vers trois propositions :

•    La SARL(société à responsabilité limitée) :

Cette catégorie de société est composée de deux associés au maximum. Ici, l’entreprise créée sera une personne morale. S’il y a faillite, seul le montant du capital de SARL sera réclamé. En cas de faillite, vos biens personnels ne seront pas saisis.

•    EURL (Entreprise unipersonnelle à responsabilité) :

C’est une SARL conçue pour un seul associé. Ici tout est librement fixé par l’unique associé.

•   La micro entreprise :

Ce statut juridique est le plus conseillé pour le lancement d’une entreprise e-commerce. Car, le plafond pour les entreprises de vente en ligne est de 170 000 euros. En termes plus clairs, vous pourrez utiliser ce statut tant que vos ventes ne vont pas dépasser ce montant par an. Ce statut vous permettra de bénéficier d’imposition forfaitaire et de bénéficier de formalité comptable et fiscale.

•    SAS (Société par actions simplifiées) :

Elle vous offrira une plus grande flexibilité dans la réalisation des statuts de votre entreprise e-commerce. En effet, la différence qu’elle a avec une SARL se trouve au niveau de la rémunération des gérants. En effet, le montant des charges sociales que le chef d’entreprise aura à payer sur sa rémunération sera moins élevé en SARL surtout si la rémunération est moins importante. Cependant, les dividendes ne sont pas soumis aux cotisations sociales en SAS contrairement à la SARL.

La réalisation des démarches administratives

Pour la création d’une entreprise e-commerce en ligne, voici les formalités auxquelles vous aurez recours :

•    L’ouverture d’un compte professionnel dans une banque et le dépôt du capital social ;

•    La rédaction des statuts ;

•   La réalisation des différents documents que vous devrez transmettre au centre des formalités des entreprises (CFE) ;

•    La publication d’une annonce légale.

Les formalités citées ci-dessus sont valables pour la création d’une SARL ou d’une SAS. Pour l’ouverture d’une micro entreprise, vous aurez moins de tracasseries. Si votre entreprise e-commerce créée en ligne regroupe des données personnelles telles que le nom ou l’adresse mail, et constitue des fichiers de clients et de prospect, vous devrez faire une déclaration simplifiée auprès de la CNIL. Votre entreprise doit respecter également certaines obligations légales :

•    Indiquer la durée de conservation des données ;

•  Faire en sorte qu’il n’y ait pas de faille dans le système de sécurité d’information ;

•    Assurer la sécurité des données ;

•  Informer les clients sur leurs droits d’accès, de modification et de suppression des informations collectées ;

•    Recueillir l’accord des clients.

Quelques points pour garantir le succès de votre entreprise
 Avant l’ouverture de votre entreprise e-commerce en ligne, voici quelques points à prendre en compte pour garantir son succès

•  Le produit :

Le choix du produit est primordial pour le succès de votre entreprise. En effet, une spécialisation vers un marché de niche est conseillée. Cela permettra de facilement ressortir dans les moteurs de recherche en évitant ainsi les leadeurs du marché.

•    Le prix :

Le prix fait également partie des points à prendre en compte. Pour ce faire, ne choisissez pas un prix très élevé ou très bas. Choisissez un prix qui pourra vous satisfaire et satisfaire également les consommateurs. Car vous devez savoir que les clients sur internet recherchent des prix attractifs. Grâce à vos prix, vous pourrez également fidéliser vos clients et remonter rapidement dans les résultats des moteurs de recherches.

•  La promotion :

Vous devez savoir qu’une publicité est réalisée sous plusieurs formes. Et la forme qui est la plus utilisée de nos jours à l’ouverture d’entreprise e-commerce est la promotion. Il a un impact direct au niveau de votre visibilité. L’achat de mots clefs auprès de régies publicitaire comme  Google Adwords permet de rapidement faire connaitre sa e-boutique.

•   La place :

Lors de l’ouverture d’une entreprise de e-commerce, c’est la guerre, car on doit faire en sorte qu’elle apparaisse en premier dans les résultats des moteurs de recherche. Contrairement aux boutiques physiques où il suffit de passer juste devant pour la voir les entreprises e-commerce doivent être vues sur Google sinon elles ne réaliseront aucune vente et feront faillite.

•  Le plan d’affaires :

Comme pour toutes les entreprises existantes le business plan est indispensable pour monter une affaire en toute sécurité.

La force du concept

Pour ce business, trois atouts font une bonne solution pour les créateurs d’entreprise e-commerce :

1.    Le coût de la création de l’entreprise :

Un investissement dans un site de e-commerce est moins couteux qu’une entreprise physique. Pour la création d’une entreprise e-commerce, vous devrez compter entre 10 et 15 mille euros.

2.  La visibilité :

Le succès d’une entreprise e-commerce repose sur sa visibilité dans les moteurs de recherche. La difficulté de ressortir parmi les nombreuses entreprises e-commerce qui existent est un des principaux dangers pour un commerce en ligne. Cependant, ce risque est à prendre, car une fois que vous pourrez remonter dans l’estime des clients et être dans les premiers rangs des moteurs de recherche Google, votre activité pourra toucher une plus large clientèle.

3.  La flexibilité des coûts :

La flexibilité des coûts d’une entreprise e-commerce est considérablement réduite. Cela permet aux entreprises de vente en ligne de proposer des produits à des prix attractifs.

Surtout, un dernier conseil à prendre en compte lors de la création d’une entreprise en ligne. Ne négligez surtout jamais le référencement local et naturel. Car ce sont les seules pratiques qui vous garantiront un flux de clients illimité, et ciblé. Cette stratégie vous permettra de générer d’énormes ventes en ligne. Par contre, cela ne se fera pas du jour au lendemain, il faut être patient. Vous ne pourrez pas vous classer en 1re page Google avant 3 ou 4 mois sauf s’il n’y a pratiquement aucune concurrence. Et vous le savez tout comme nous, de la concurrence, il y en a toujours.